Submitted by UIA admin on mar, 01/09/2018 - 15:39

Albertslund

Albertslund Kommune
TUPPAC UIA project Albertslund
Defi rencontré

Selon les Nations Unies, d'ici 2050, la population urbaine mondiale devrait presque doubler, ce qui rendra la mobilité urbaine extrêmement difficile au 21ème siècle. L'usage de la voiture particulière contribue principalement à ce problème, dans la mesure où les voitures représentent l'utilisation la moins efficiente de l'espace routier et causent de considérables problèmes environnementaux. Le transport public peut constituer une réponse, mais il comporte d'autres difficultés pour ses usagers, par rapport à la voiture. Qu'ils soient empruntés pour aller au travail, faire des achats ou rentrer à la maison, les transports publics s'arrêtent rarement directement au point de destination de ses passagers. C'est ce que l'on appelle l'enjeu « du premier au dernier kilomètre ».

Le projet TUPPAC soulève cette difficulté dans le cadre de LOOP CITY (Ville en boucle) - une collaboration entre 10 municipalités, situées en périphérie de Copenhague. Entre 2018 et 2024, un nouveau métro léger composé de 29 nouvelles stations sera développé au sein de LOOP CITY, afin d'inciter les passagers à emprunter les transports publics, en mettant l'accent sur l'environnement physique et la proximité des stations.

Le projet abordera les futurs enjeux du transport urbain, liés à l'introduction de la technologie sans chauffeur. Cette technologie se développe rapidement et perturbera la mobilité urbaine dans les prochaines décennies. Mais elle soulève également les questions suivantes: comment des véhicules autonomes peuvent-ils faire partie intégrante du transport public et dans quelle mesure vont-ils affecter l'aménagement urbain ? Le projet TUPPAC donnera lieu à de tout nouveaux types de services innovants de mobilité, relevant l'enjeu du premier au dernier kilomètre à proximité des nouvelles stations de métro léger en cours de construction.

Solution proposée

Le projet TUPPAC démontrera la future adaptation des navettes électriques, intelligentes et sans chauffeur, dans le cadre des nouvelles stations de métro léger implantées au sein de la LOOP CITY - une solution à l'enjeu du premier au dernier kilomètre du transport public. Le caractère innovant du projet se reflète dans la nouveauté de l'association du développement de la technologie sans chauffeur et du développement urbain durable. Ce faisant, le projet aborde systématiquement les principales difficultés identifiées dans le Plan cadre de Mobilité urbaine durable et développe, teste et démontre des solutions pratiques aux principaux problèmes du transport intégré en bus sans chauffeur.

TUPPAC effectuera des essais sous contrôle sur un certain nombre de navettes sans chauffeur, pouvant accueillir entre 10 et 12 passagers, sur deux bancs d'essais de la LOOP CITY, à proximité de deux futures stations de métro léger :

1) Le Campus de l'Université technique danoise

2) Le Parc d'Affaires Hersted de la ville d'Albertslund

 

Les essais nécessitent un grand nombre de passagers empruntant ces moyens de transport et produisent des connaissances sur les systèmes conçus en temps réel, nécessaires à l'intégration de cette solution dans une gamme de projets de développement et dans certaines parties des Plans de Mobilité urbaine durable (SUMP). La sécurité du fonctionnement, la confiance du public, la cyber-sécurité et les possibilités d'itinéraires dynamiques conçus sur demande seront par exemple au centre des réflexions.

Les essais incluront les étudiants de l'université et les employés du parc d'affaires qui joueront le rôle de passagers pendant les périodes d'essais. Des données quantitatives sur la performance de la navette sans chauffeur et des données qualitatives sur l'expérience vécue par les passagers avec cette nouvelle technologie seront recueillies.

Le projet accélèrera l'introduction d'un transport public sans chauffeur, destiné à compléter puis probablement, à échéance, à supplanter et déplacer les systèmes de bus urbains traditionnels. Les solutions testées visent à augmenter la portée, le confort et la compétitivité des transports publics. Les leçons tirées des deux bancs d'essais pourraient être mises à l'échelle et être appliquées aux 28 nouvelles stations de métro léger.

Partenariat
  • Albertslund Municipality
  • Municipality of Gladsaxe
  • Nobina Denmark - private compay
  • IBM Danmark ApS - private company
  • Technical University of Denmark
  • Roskilde University
  • LOOP City -  strategic collaboration on urban and business development
  • Gate 21 - non-profit organisation
Resultats escomptés

Les solutions de bus sans chauffeur, développées dans le cadre de TUPPAC, ouvriront localement la voie à la mobilité collective autonome associée à la future station de métro léger de LOOP CITY, comme étant une possible solution du premier au dernier kilomètre. Les services d'acheminement flexible et dynamique des bus seront mis à l'épreuve et documentés, afin de démontrer leur faisabilité dans un environnement urbain. 

Le résultat escompté consiste à permettre aux bus autonomes de fournir des options plus efficaces de transport public et à réduire le temps d'attente, grâce à la planification optimisée des itinéraires et à la hiérarchisation réactive des demandes. Par ailleurs, l'environnement sera plus sain du fait des faibles émissions des bus et de la possible augmentation de la fréquentation des transports publics, grâce à des solutions intégrées répondant aux enjeux du premier/ dernier kilomètre. Il est donc prévu que la mobilité collective autonome puisse transformer le bus en donnant des solutions plus sûres, moins chères, plus accessibles, plus propres et plus flexibles aux usagers de demain.

Sur la base d'observations, enquêtes et entretiens approfondis, l'implication et l'interaction des passagers recourant à la mobilité collective autonome constitueront un retour précieux sur les services embarqués, le fonctionnement du bus et sa capacité à répondre aux attentes de la vie quotidienne.  

Enfin, le projet favorisera une création de valeur pour les urbanistes de la municipalité, sur la manière d'appliquer les services collectifs autonomes dans la planification de la mobilité urbaine durable, en termes de constitution d'une infrastructure physique et numérique appropriée. Les directives développées et les solutions démontrées peuvent être mises à l'échelle et être transférées à d'autres secteurs du développement urbain, particulièrement en cas de construction d'un nouveau métro léger.

Etapes principales

May 2018: Project management organization and tools are in place, project visual identity decided and involvement of market and assessor.  
August 2018: Market analyzed, Legal test application sent and procurement of three autonomous busses underway. 
January 2019: Permission for autonomous bus test at DTU Campus, infrastructure ready and initial system build. 
August 2019: Test-bed experiment at DTU Campus completed and software application for static vehicle routing/Dynamic Vehicle routing ready
April 2020: Test-bed at Hersted Business Park completed, infrastructure ready and developing new approaches for two transition urban areas (Gladsaxe Erhvervby and Hersted Business Park) to Sustainable Urban Mobility Plans for autonomous collective mobility in LOOP City accomplished.
February 2021: Dissemination of LOOP CITY strategy for autonomous collective mobility for LRT and project closing. 

"Le métro et les bus sans chauffeur vont, en général, nous donner, à l'avenir, accès à des modes de transport collectifs intelligents, écologiques et flexibles. Le futur métro léger constitue une étape décisive, mais les bus sans chauffeur peuvent créer de meilleures liaisons lorsque le métro léger sera achevé et garantiront donc que davantage de personnes encore choisiront le transport écologique et collectif"

Steen Christiansen, Maire de la ville d'Albertslund
Chiffres clef
27.709
habitants vivent à Albertslund, construite dans les années 60 selon un style d'aménagement urbain dit fonctionnaliste
95%
des logements d'Albertslund disposent d'un arrêt de bus situé dans un périmètre de 400 mètres
24%
de foyers en plus sont prévus en 2040, dans la LOOP CITY, l'un des plus vastes secteurs de développement urbain du Danemark
10
municipalités de banlieue, situées en dehors de la ville de Copenhague, font partie de la LOOP CITY, où la mobilité autonome est testée en lien étroit avec un futur système de métro léger, s'étendant sur 28 km, dont la construction est prévue entre 2018 – 2023/24
2.000
passagers de différents groupes d'usagers testeront des bus autonomes de deux bancs d'essais désignés dans la LOOP CITY
Contact du project
Kenneth Jørgensen
Project manager
Anna Pernerstal
UIA expert

Project News

Pre-test drive sets the direction of autonomous bus

As an important milestone in the TUPPAC project, a driverless bus ran its very first test drive in Hersted Business Park in November 2017 as part of the official announcement of the project. In a Danish context, this was one of the first demonstrations of the technology used within an urban environment, and the attention shown from national and regional Danish news media was overwhelming.

Media

TUPPA Team

Pre-test drive for the autonomous bus

Inside the bus - next stop
Similar features with other buses