Submitted by fsadm on jeu, 01/05/2017 - 14:28
Bologna
Défi rencontré

Les flux de réfugiés n'ont cessé d'augmenter et ne sont pas près de décroître. Dans la région métropolitaine de Bologne, les demandeurs d'asile sont passés de 321 à 816 en 2015. Cette tendance exige une nouvelle réponse systémique et structurelle, qui implique également le secteur tertiaire et la société civile, pour que leur intégration soit efficace. Pour atteindre cet objectif, un vaste changement culturel est requis. Les centres d'accueil doivent devenir de nouvelles centralités, capables de produire culture, solidarité, croissance économique et bien-être social. Les réfugiés doivent sentir qu'ils font partie intégrante de la communauté qui les accueille, au sein de laquelle ils pourront activer leurs propres aptitudes, qualités et compétences uniques, afin de développer leur auto-suffisance et leur autonomie.

Principales difficultés du projet :

– faire face aux urgences dans le modèle d'accueil des réfugiés et trouver de nouvelles solutions durables, intégrées à la structure sociale et économique ;

– éviter les conflits et le fait que les migrants et réfugiés soient considérés comme un poids économique et social ;

– lutter contre le déclin urbain et social, causé par la crise économique ;

– favoriser une société interculturelle ouverte, reposant sur le modèle social productif et sur la solidarité, en améliorant la réciprocité entre les réfugiés et les citoyens et le partage des connaissances ;

– gérer les changements démographiques : le vieillissement de la population, le faible taux de natalité, la migration des jeunes.

Solution proposée

Le projet vise à utiliser une approche intégrée ainsi que les outils de l'innovation sociale. Cette expérimentation repose sur des pratiques d'excellence au niveau local. Elle est issue de vingt ans d'expérience et s'applique à l'ensemble du partenariat et de la méthodologie – elle vise à accroître la capacité plutôt que de rechercher des politiques de subventions.

Villa Salus aspire à devenir un « groupe de réflexion » sur ce nouveau modèle social, en offrant une formation aux travailleurs sociaux et en devenant un point de référence européen en matière d'études sociales productives.

La solution proposée peut être résumée de la manière suivante :

1. Créer un centre d'accueil pour réfugiés, qui serve également de centre communautaire, offrant un cadre agréable et relaxant, des jardins éducatifs, des ateliers artistiques, un espace de travail coopératif, un restaurant multi-ethnique et des possibilités de logement. Le centre procurera des logements favorisant la mixité sociale afin de maintenir la cohésion sociale et d'éviter « l'effet ghetto».

2. Transformer la menace en opportunité, en soutenant les réfugiés dans leur processus d'autonomie et en favorisant le développement de micro-entreprises;

3. Réhabiliter les zones laissées à l'abandon et les transformer en nouveaux lieux de vie animés afin de développer des projets basés sur la communauté, par le biais d'un processus de conception participative;

4. Développer un soutien à l'emploi et des conseils en matière d'auto-entreprise, sous forme d'une expérience unique de formation sur le terrain. Le réaménagement lui-même est conçu sous forme d'opportunité de formation.

5. Rééquilibrer la structure démographique au sein de la ville, en donnant aux réfugiés la possibilité de devenir des acteurs économiques.

Partenariat
  • Comune di Bologna
  • Instituto per la ricerca sociale - Centre de recherche
  • ASP Città di Bologna - Agence Publique
  • Open Group Societé Cooperative Onlus - ONG
  • ICIE Instituto Cooperativo per l'Innovazione - ONG
  • Antoniano Onlus - ONG
  • Cooperative Sociale Camelot - ONG
  • Associazione Cantieri Meticci - ONG
  • Società Dolce - ONG
  • Eta Beta Coop - Secteur privé
  • CIOFS FP Emilia Romagna - Training Center
  • Microfinanza SRL - Business support organisation
  • CEFAL Emilia Romagna - Training Center
  • CSAPSA - Training Center
  • ACLI Provinciali Bologna - Agence Nationale
  • Università di Bologna - Université
  • Associazione MondoDonna Onlus - ONG
Résultats escomptés

Changement culturel: L'intégration deviendra une véritable réussite, basée sur l'échange et la collaboration entre citoyens et migrants et capable de réduire les conflits et de favoriser un nouveau modèle inter-culturel de vie en communauté et de soutien mutuel, où la migration sera considérée comme une ressource et non plus comme une menace ;

Changement physique: le projet entraînera une régénération urbaine de la région, en éradiquant les risques d'occupation illégale de bâtiments et en améliorant la qualité environnementale ;

Changement économique: le réaménagement accélèrera la croissance économique et constituera une opportunité de formation sur le terrain, qui apportera un soutien à l'emploi des réfugiés. Villa Salus offrira des perspectives entrepreneuriales aux jeunes entreprises, ainsi que la possibilité pour tous les citoyens de renforcer la confiance et l'auto-motivation nécessaires pour faire face aux difficultés, de lutter contre l'individualisme et la compétitivité et d'avoir le sentiment de faire partie d'une plus grande communauté.

Ce projet créera un modèle reproductible de centres communautaires intégrés, où le secteur tertiaire et les citoyens joueront un rôle actif pour favoriser l'accueil et l'intégration des réfugiés.

Etapes principales

Janvier 2017: démarrage de l'aménagement participatif. Conférence de presse et rencontre publique avec le conseil de quartier.

Mars 2017: « Concept » de Villa Salus: après concertation, un aménagement et des directives sont donnés à l'architecte en charge de la conception.

Avril - Mai 2017: Achèvement de la conception finale et approbation du projet par le conseil municipal.

Novembre 2017: la conception détaillée, incluant les interventions structurelles et les installations technologiques, est prête et l'appel d'offres est publié.

Avril 2018: Début de la phase de construction. Fin de la procédure de sélection publique et signature du contrat par la société.

Mars - Avril 2019: Fin de la phase de construction. Le bâtiment est livré à la Municipalité. Les activités sociales du projet peuvent être conclues.

Septembre 2019: Lancement de l'événement public. Villa Salus est ouverte au public. Grande célébration en l'honneur de l'inauguration.

"Lorsqu'une ville accueille des personnes, elle progresse en termes de culture, de richesse et d'humanité. L'Europe, par le biais de l'Initiative AIU, nous accompagne dans cette demarche "

Virginio Merola, Maire de la ville de Bologne
Chiffres clef
1.948
demandeurs d'asile, actuellement accueillis dans la ville métropolitaine de Bologne (au 31.10.2016)
10.088
Personnes arrivées en 2016 (moyenne mensuelle: 1008, moyenne hebdomadaire: 229 ; hommes: 8.407, femmes: 1.681)
24%
Taux moyen de chômage dans la ville métropolitaine de Bologne en 2015
+30%
de familles qui se sont adressées aux services sociaux depuis 2005
Contact du project
Inti Bertocchi
Coordinateur projet
Peter Ramsden
Expert UIA

Project News

SALUS SPACE and innovative practices of intercultural welfare

The month of May, dedicated to many events to promote the European Union institutions, policies and programmes, ended up in Bologna with the international conference "Beyond Integration. Innovative practices of hospitality and intercultural welfare ", organised by the City of Bologna in the framework of Salus Space project.

Media

SALUS Logo