Submitted by UIA admin on mar, 12/19/2017 - 14:51

Athens

Δήμος Αθηναίων
Athens Curing the Limbo project
Défi rencontré

Le problème identifié par Athènes réside dans l'inactivité à long terme qui caractérise une grande partie de sa population de réfugiés récemment arrivés, qui s'ajoute à un état similaire de sa propre population locale sans emploi. Il s'agit de l'un des aspects « incertains » pointés du doigt dans la ville d'Athènes, qui pour la huitième année consécutive de crise, enregistre un nombre croissant de propriétés laissées vacantes, couronnant ainsi l'isolement global que tous ses habitants connaissent également.

On estime qu'environ 13 000 réfugiés résident actuellement dans la municipalité d'Athènes, une ville qu'ils n'ont pas choisie comme destination finale, mais où ils sont restés bloqués après la fermeture des frontières. Ils doivent trouver des incitations et une motivation qui les encouragent à s'intégrer à la société, en dépit de l'inégalité de la réalité environnante, où le taux de chômage local dépasse 20%, le plus haut de tous les pays de l'UE.

La difficulté consiste à rendre la population de réfugiés active, à exploiter le dynamisme de la société civile d'Athènes qui s'est étendue à la ville, en offrant son intelligence aux nouvelles nécessités impérieuses. En utilisant ces précieux résultats à l'extrémité opposée de la crise, il faudrait renverser l'inertie établie et offrir un impact positif à la ville, à une plus grande échelle.

Solution proposée

Le projet « Curing the Limbo » (Remédier à l'incertitude) exploite le dynamisme de la société civile d'Athènes pour aider les réfugiés et la population locale au chômage à dépasser le stade de l'inertie. Le programme est développé autour d'un système circulaire de « cadeaux », abordant le double problème que sont le logement et l'inactivité : Les réfugiés bénéficient d'espaces de vie abordables issus du parc de logements disponibles de la ville et doivent, en retour, travailler dans l'intérêt public, ce qui leur permet de répondre aux besoins de la communauté locale et de participer à des activités dirigées par des citoyens, qui améliorent la qualité de vie des quartiers d'Athènes.

Les bénéficiaires reçoivent une formation sur le terrain, sous la supervision de l'Université d'Athènes, qui inclut l'apprentissage de la langue, une assistance psychologique, des connaissances sur les « droits de l'Homme » et d'autres compétences sociales et personnelles fondamentales. Ces compétences sont conçues sur mesure pour répondre aux besoins des bénéficiaires et sont proposées dans le cadre de l'intégration, au cours de laquelle d'autres activités parallèles sont progressivement entreprises.

La modalité de l'échange est développée autour d'incitations accordées aux contribuables possédant actuellement des espaces vides ainsi qu'aux bénéficiaires, dans le cadre de leur inclusion intégrée au sein de la ville.

Partenariat
  • Municipality of Athens
  • Athens Development and Destination Management Agency S.A
  • National and Kapodistrian University of Athens
  • Catholic Relief Services - United States Conference of Catholic Bishops Greek Branch
  • International Rescue Committee (IRC Hellas)
Résultats escomptés

« Curing the Limbo » est une initiative d'intégration inclusive destinée à aider les réfugiés et les personnes les plus démunies à sortir de l'apathie pour retrouver un regain de motivation, tisser des liens étroits avec les communautés locales, acquérir de nouvelles compétences, résoudre les problèmes locaux en collaboration avec les citoyens actifs, améliorer la qualité de vie dans les quartiers et renforcer la confiance et le respect de soi, des qualités essentielles à leur développement en tant que personnes et citoyens responsables dans la société.

À l'issue de la période trois ans, les bénéficiaires du programme auront la possibilité de se trouver un logement abordable, d'accéder à un réseau de personnes locales actives et engagées et auront même l'opportunité de trouver une forme d'emploi lié à leurs compétences récemment acquises, avec le soutien de professionnels. ​​375 personnes devraient être logées dans 75 unités d'habitation et plus de 200 personnes assisteront aux cours de grec et de TIC. Il est néanmoins prévu que de nombreuses autres personnes bénéficient de la logique d'échange cyclique du programme. Le financement initial et le travail de la communauté permettront aux bénéficiaires du programme d'interagir avec plus de 100 initiatives dirigées par des intervenants locaux et les citoyens, ce qui entraînera un impact indéniable sur la ville.

Etapes principales

Octobre 2018 : Inauguration du Laboratoire de Sortie de l'Incertitude (Limbo Exit Lab), incluant le recrutement et la formation de son personnel et de ses formateurs.
Décembre 2018: Développement du « Menu à options ». Il inclut des cours de langue et une formation TIC, une assistance psychosociale et une aide sur les « droits de l'Homme », une estimation des logements abordables et la publication du guide des utilisateurs, un guide de mise en réseau et de jumelage avec des groupes locaux de citoyens actifs

Février 2019: Accès au « Limbo Exit Lab » par les bénéficiaires. Lancement d'un menu flexible composé de cours sur les services. L'Unité de Facilitation des Logements est opérationnelle et en cours d'exploitation.

Septembre 2019: Les bénéficiaires sont associés à des groupes actifs de la communauté et participent à une large gamme d'activités.
Décembre 2019 : Les bénéficiaires ont accès à 75 Unités d'habitation abordables.

Février 2020: Les bénéficiaires bénéficient d'une assistance dans leur recherche d'emploi.

« Curing the limbo est une opportunité unique de relier la population de réfugiés aux citoyens actifs d'Athènes, dans le cadre d'un système d'échange cyclique qui répondra également aux besoins urgents et récurrents de la ville ». Le financement de l'UIA permettra également à notre ville de tester un modèle innovant d'échange social, qui tissera des liens forts entre les citoyens, qui sans ce programme, n'auraient pas été amenés à interagir. Il s'agit d'un investissement dans notre capital humain qui repose sur la reconnaissance de démarches ascendantes, destinées à résoudre les difficultés que rencontre la ville et au final, à améliorer la cohésion sociale »

Georgios Kaminis, Maire d'Athènes
Chiffres clef
13.000
réfugiés vivent actuellement dans la ville d'Athènes
20.12%
de la population de la ville d'Athènes est au chômage (le taux de chômage de la Grèce atteint 20,6%, soit le taux le plus élevé en UE)
30.85%
du parc de logements/d'appartements d'Athènes sont laissés vacants. La municipalité a répertorié plus de 1 800 bâtiments vides dans le seul centre-ville
2.900
activités dirigées par des citoyens ont été reliées à la plateforme de la société civile de la ville « synAthina ». Au cours des 4 dernières années, 360 groupes actifs de la communauté ont soumis leurs solutions pour répondre aux besoins locaux de la ville
Contact du project
Antigone Kotanidi
Chargée de projet
Levente Polyak
Expert UIA

Project News

Leaving the “Limbo”

From the onset, “Curing the Limbo” has already set the bar high for the City of Athens. Local population, internal bureaucracies, beneficiaries and the project team itself will all face significant challenges in order to leave their respective “limbo statuses” behind.

Media

The Limbo Exit Lab

The Limbo Exit Lab

Brainstorming session

Brainstorming session