Partager

APPLAUSE - Alien Plant Species from harmful to useful with citizens' led activities

Submitted by UIA admin on mar, 12/19/2017 - 14:11

Ljubljana

Mestna občina Ljubljana
Ljubljana Applause project
Défi rencontré

Les espèces de plantes étrangères envahissantes représentent l'un des plus grands problèmes que rencontrent les écosystèmes européens. Elles déplacent la végétation locale, détruisent les terres agricoles et portent préjudice à l'économie européenne, se comptant en milliards d'euros chaque année. Bon nombre d'entre elles sont arrachées chaque jour et principalement brûlées.

En Slovénie, aucune décharge spécifique n'existe pour les espèces de plantes étrangères envahissantes, toute la biomasse récupérée est donc dirigée vers des incinérateurs. Ljubljana, en sa qualité de « Ville zéro déchet », a su reconnaître le potentiel d'un modèle participatif systématique qui utilise la biomasse accumulée pour développer de nouveaux produits durables. L'un des plus gros enjeux consistera à développer des modèles réussis et fiables d'économie circulaire, en trouvant une nouvelle utilisation pour toutes les espèces de plantes étrangères envahissantes et en recyclant les matières résiduelles.

Solution proposée

Le projet présente une approche totalement nouvelle pour relever le défi. Les espèces de plantes étrangères envahissantes sont considérées comme une RESSOURCE et comme point de départ d'un NOUVEAU MODÈLE COMMERCIAL : dans le cadre de campagnes d'éducation et de sensibilisation menées à grande échelle, les citoyens sont encouragés à participer à la récolte et à l'utilisation d'espèces de plantes étrangères envahissantes. Les espèces de plantes étrangères envahissantes ainsi récoltées alimentent trois méthodes principales de transformation réalisée à domicile (pour les aliments et les teintures, par exemple), dans le cadre d'ateliers accompagnés (permettant de produire des produits en bois ou en papier, par exemple) et de laboratoires artisanaux (pour fabriquer des produits innovants ayant un potentiel commercial auprès des entreprises sociales, employant des groupes vulnérables).

De nouvelles technologies écologiques sont présentées (ex : traitement enzymatique pilote des fibres d'espèces de plantes étrangères envahissantes en remplacement de la réutilisation chimique des déchets produits lors de la transformation primaire du bois et de la production de papier, transformation des résidus en bois liquéfié, développement de mécanismes de bioraffinerie, issus de la biotechnologie dans le cadre de la conversion de liqueur, production de biocomposites innovants en 3D, production de teintures, production de revêtement coloré à base d'espèces de plantes étrangères envahissantes, développement d'un modèle de cellule solaire à base de teinture produite à partir d'espèces de plantes étrangères envahissantes et développement de formulations artisanales par opposition aux organismes végétaux nocifs).

La technologie ICT vise les groupes cibles et produit des données accessibles et de nouvelles connaissances et permet de produire de nouveaux services, tels que le contrôle des espèces de plantes étrangères envahissantes à l'aide de données recueillies au moyen d'orthophotos aériennes et de satellites Sentinel-2.

Partenariat
  • City of Ljubljana
  • SNAGA - waste management public utility
  • University of Ljubljana
  • Jozef Stefan Institute
  • National Institute of Chemistry
  • Pulp and Paper Institute
  • Company for arboriculture and forestry (TISA)
  • GDi GISDATA d.o.o. Ljubljana
  • Centre of Excellence for Space Sciences and Technologies (SPACE-SI)
  • Association for the development of sustainable design (TRAJNA)
  • TipoRenesansa - ONG
Résultats escomptés

Ljubljana, en sa qualité de « Ville zéro déchet », a su reconnaître le potentiel d'un modèle participatif systématique qui utilise la biomasse accumulée des espèces de plantes étrangères envahissantes, pour développer de nouveaux produits durables. Plutôt que de brûler les espèces de plantes étrangères envahissantes récoltées dans des incinérateurs, nous préférons contrôler leur population en développant des procédés de production circulaire et en augmentant la résistance des économies et écologies locales. Le projet consiste en un processus permanent et inter-disciplinaire. La fonction éducative (au moins 2 350 citoyens formés sur la manière d'identifier, de récupérer et de traiter les espèces de plantes étrangères envahissantes) est largement rehaussée et exige l'inclusion du plus grand panel possible d'intervenants.

Bien que les bienfaits ne soient pas immédiatement apparents (le projet doit être considéré comme une tentative de changement des habitudes), voici quelques-un des résultats concrets que le projet devrait permettre d'obtenir :

  • Les citoyens seront sensibilisés à l'identification, à la collecte et au potentiel des espèces de plantes étrangères envahissantes, dans le cadre d'une campagne d'information et de sensibilisation et d'activités participatives dédiées.
  • Une plateforme IT publique d'identification et un système de contrôle permanent des espèces de plantes étrangères envahissantes seront mis en place.
  • De nouveaux procédés et de nouvelles techniques plus écologiques et moins traditionnels seront utilisés pour produire du papier à partir des espèces de plantes étrangères envahissantes, en utilisant des enzymes. Plus de 45 000 kg d'espèces de plantes étrangères envahissantes seront collectés sous forme de matière première, nécessaire à la production du bois et du papier et de nouveaux produits à forte valeur ajoutée seront générés sous forme de produits dérivés, pendant ce procédé de transformation.
  • Les espèces de plantes étrangères envahissantes seront reconnues et utilisées comme ressources utiles, nécessaires aux aliments, teintures et formulations artisanales, par opposition aux organismes végétaux nocifs.
  • Un modèle commercial circulaire aura été développé et mis en œuvre dans la ville de Ljubljana.
Etapes principales

Avril 2018: Établissement du point de collecte des espèces de plantes étrangères envahissantes dans le centre de collecte de Povšetova.

Septembre 2018: Établissement d'un atelier artisanal de production de papier dans le centre de collecte de Povšetova. Tenue des premiers ateliers à l'intention des citoyens.

Avril 2019: L'atelier artisanal pour la production de papier et bois est prêt. 
Septembre 2019: Commercialisation des premiers produits en bois et papier 
Mai 2020: Etablissement de la plateforme pour l'identification et le suivi des IAPS, 1ers tests 
Octobre 2020: Finalisation du projet

"La réorientation d'une économie linéaire vers une économie circulaire à l'avenir, aura non seulement un impact considérable sur les modèles commerciaux individuels mais elle changera également notre mode de raisonnement ainsi que notre système économique et social. Si nous apprenons à utiliser et à consommer moins et à appliquer les principes de l'économie de partage, notre environnement et nous-mêmes en profiterons"

Tjaša Ficko, Député-maire de Ljubljana
Chiffres clef
150
espèces de plantes étrangères identifiées dans la région de Ljubljana
0
décharge pour les espèces de plantes étrangères invasives
15.219
personnes sans emploi à Ljubljana
Contact du project
Tanja Geršak
Coordinatrice
Jorgina Cuixart
Expert UIA

Project News

Media

Taking samples from the log of black locust

Taking samples from the log of black locust

Students at the Biotechnical Faculty

Students at the Biotechnical Faculty preparing wood of IAPS for drying

Wood drying experiment

Wood drying experiment

Cutting the samples